Lundi 30 mai Le Café des Voix

Screen Shot 2016-05-30 at 17.16.45

Le Café des Voix au café Pas si loin à Pantin
1, rue Berthier / 93500 Pantin

Voix, visions : faire face à des expériences extrêmes

Même si elle n’est pas la seule, l’expérience d’entendre des voix est l’une des plus fréquentes parmi les expériences extrêmes vécues par les personnes qui reçoivent des diagnostics de psychose ou de schizophrénie. Comment peut-on passer de l’incompréhension et de la frayeur initiales à l’intégration de ces expériences dans sa vie? Murielle, Sophie H., Vincent, Pticarus viendront nous raconter quels choix il.elle.s ont fait pour pouvoir vivre leur vie comme il.elle.s le veulent.

Si vous voulez savoir un peu plus sur Pticarus (là vous trouvez des brochures du projet Icarus) : https://icarus.poivron.org/author/pticarus/

Notes prises pendant notre conversation aujourd’hui:

Icarus, c’est un projet d’émancipation globale, ce qui est un peu différent du réseau des entendeurs des voix, qui est parfois un tout peu trop concentré sur la question des voix.

Quelqu’un rentre dans le café, s’assoit, et dit: « Je suis schizophrène et j’entends des voix. De quelles voix parlez-vous, c’est pas pour le fous? »

Quelqu’un répond – « On ne travaille pas avec des catégories comme « les fous » – on pense que l’écoute des voix est une expérience humaine comme il y en a beaucoup d’autres »

On parle du réseau Québecois, on parle du fait que cela fait 30 ans que quelqu’un écoute des voix. On parle du livre  « La Naissance de la Conscience dans l’effondrement de l’esprit bicaméral » de Julian Jaynes. On parle aussi des autres images de l’écoute de voix, telle que la notion de « Targeted Individuals », assez intéressante mais qui appartient peut-être plus à la science-fiction qu’à une notion utile pour vivre ensemble. Toutefois, si vous êtes intéressés, vous pouvez lire ici: https://targetedindividualseurope.wordpress.com/ti-symptoms/

On explique que PtIcarus s’occupent de la traduction de brochures du projet Icarus qui est Américain. Il s’agît d’une plateforme d’émancipation qui fait une critique de la psychiatrie et l’obsession du diagnostique et l’obsession pharmaceutique. On parle d’une nouvelle forme de psychiatrie qu’on appelle le TCC, qui veut faire des diagnostiques tout de suite, et qui considère mauvais pour le patient de se poser trop de questions ou de tenter de comprendre sa situation, en décourageant l’auto-gestion des crises et l’indépendance du « patient ».

Quelqu’un dit que le plus dur est de ne pas savoir où se trouve (troue) le réel. Mais encore pire c’est la fuite de la crise, ne pas accepter qu’il y a quelque chose qui ne va pas, ne pas écouter « le messager » si ce sont des voix ou d’autres manifestations. On propose des formes pour vérifier la réalité, on pense que peut-être il n’y a pas une vérification definitive, en tenant compte du fait que (à la Philip K Dick) la réalité n’est pas très réelle.

« Moi je ne peux pas m’appeler vraiment un écouteur des voix – ça serait comme m’appeler un respirateur d’air. Je vis simplement avec des êtres qui m’accompagnent. Je n’ai pas une crise à gérer, j’ai une vie à vivre ».

Il faut écouter les besoins. Il faut se battre contre le « mépris institutionnel ».

Faisant référence au jeune homme qui, au tout début de la conversation, s’est attribué l’étiquette de schizophrène, on se dit que c’est injuste, il n’y a pas de « schizo », de séparation, mais bien au contraire, ce sont des esprits qui lient, qui font des connexions, en essayant de trouver du sens entre événements et manifestations n’ayant apparemment pas de sens. La masse d’angoisse, il faut lui donner une forme.

J’écris beaucoup. Mais à vrai dire, je ne sais pas qui écrit.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s